mercredi 15 mars 2017

Mourir pour le califat 77/Les batailles épiques de la constance (4)-Wilayat Dijlah

Titre : Les batailles épiques de la constance (4).

Durée : 21 minutes 9 secondes

Lieu(x) : sud de Mossoul.

Date (sûre par recoupement ou estimée) : La vidéo a été mise en ligne le 11 mars 2017. Les images de la séquence 4 sont anciennes : elles datent du 5 décembre 2016 (vidéo Amaq)... Les images de la séquence 5 correspondent à un reportage photo du 26 décembre dernier. Les images de la séquence 2 datent du 4 janvier (vidéo Amaq du 2 janvier également).

Type de vidéo : c’est une vidéo de raids mécanisés, ponctuée de quelques autres séquences.

Découpage (séquences) :

1 : 15’’-43’’, introduction.
2 : 43’’-8’00, assauts sur des positions de miliciens chiites.
3 : 8’00-10’27’’, séquence de transition (avec combat).
4 : 10’27’’-14’40’’, combats contre l’armée irakienne.
5 : 14’40’’-17’45’’, assaut contre une position de miliciens chiites.
6 : 17’45’’-21'9'', VBIED et tirs de missiles antichars.



Forces attaquées/adversaires : dans la séquence 2, de nuit, un technical ouvre le feu sur un hélicoptère de l’aviation irakienne qui mitraille les positions de l’EI.

Effectifs engagés : quelques dizaines d'hommes voir plus pour les raids mécanisés.

Moyens d'appui utilisés (canons, mortiers, armes artisanales...) :

Dans la séquence 6, un certain nombre de tirs de missiles antichars :

1 : missile Konkurs/Fagot ( ?) sur char T-72 (touché).
2 : TOW ( ?) sur char (touché).
3 : TOW ( ?) sur un MaxxPro (touché).
4 : missile Konkurs/Fagot ( ?) sur char M1 Abrams (touché).
5 : char (T-72 ?) touché.

On voit ensuite une carcasse de BMP-1.

6 : missile Konkurs/Fagot (?) sur char M1 Abrams.
7 : missile Konkurs/Fagot (?) sur char T-55 ( ?), touché.


















Véhicules utilisés (chars, véhicules blindés, technicals...) : dans la séquence 2, l’EI engage un technical avec KPV. Il y a aussi un pick-up surblindé avec DSHK protégée par un bouclier.





Dans la séquence 3, l’EI utilise un technical avec ZU-23 monotube.



Dans la séquence 5, la colonne de l’EI comprend au moins 3 véhicules blindés improvisés : un avec DSHK, un avec mitrailleuse Type 77/85, un avec KPV. Un bulldozer blindé ouvre la voie à un VBIED.






Kamikazes (identité) : néant.

Véhicules kamikazes (types, impact) :

1 : véhicule Kia Motors avec coque de blindage artisanale.

2 : 4x4 SUV avec coque de blindage.



3 : 4x4 SUV avec coque de blindage ( ?),  explose à côté de 2 Humvees.




Armes légères et lourdes (fusils d'assaut, mitrailleuses, RPG, etc) - groupes de combat et leurs tactiques : le groupe de combat débarqué de la séquence 2 comprend un tireur PK. On peut voir au moins 6 hommes courir en colonne dont le pourvoyeur RPG-7.



Dans la séquence 3, on voit un tireur PK avec GoPro sur le front transportant en plus une AK à chargeur circulaire. La caméra filme 5 hommes dans un véhicule blindé improvisé (dont un tireur RPG-7) et 2 groupes de combat de 7-8 hommes, dont un avec mitrailleur PK, RPG-7 et 2 tireurs d’élite sur SVD. Le groupe de combat qui tire ensuite comprend un tireur PK et un fantassin avec M-16 à lunette.







Dans la séquence 4, 2 combattants avec M-16 en couvrent un 3ème qui jette des grenades sur une position adverse. Lors d’un combat contre une colonne de l’armée irakienne, l’EI déploie un groupe de combat avec tireur PK et RPG-7. On voit un tireur PK avec AKMS.






Dans la séquence 5, le groupe de combat débarqué comprend un tireur RPG-7, un mitrailleur sur Zastava M84 avec GoPro sur le front et AK en plus, couvert par 2 tireurs AK-47/AKM (tous portent un brassard blanc d’identification).



Destructions de véhicules adverses : dans la séquence 2, un Land Cruiser est incendié. Un véhicule blindé improvisé et un pick-up de miliciens chiites sont détruits.





Butin matériel : dans la séquence 2, l’EI s’empare d’une Land Cruiser avec DSHK protégée par un bouclier. Il capture aussi un Safir avec canon sans recul de 106 M40 (copie iranienne). A l’arrière d’un Land Cruiser se trouvent deux caisses de missiles Kornet-E (9M133 1). L’EI récupère aussi 5 technicals de miliciens chiites et 1 ambulance.





















Sur les véhicules capturés, on remarque des emblèmes ou inscriptions renvoyant à plusieurs milices chiites de la mobilisation populaire : Jaish Al Mômel, Saraya Al Difa Al Watani, Liwa Al Taf, Qawat Murtadha Al Qataliyah.

Morts/prisonniers/blessés adverses : l’EI filme 6 ou 7 corps de miliciens dans la séquence 2. L’un d’entre eux est mis en scène avec des cigarettes, comme souvent.

Morts/blessés de l'EI : dans la séquence 3, l’EI montre un de ses morts. On voit aussi un blessé à la tête.

Dans la séquence 5, un tireur RPG-7 de l’EI est tué pendant l’assaut.

Effets visuels/montage/techniques de propagande : la louange à Allah est suivie de la mention Islamic State et du logo de la wilayat.

Dans la séquence 2, les combats sont filmés en GoPro montée sur un combattant. Idem pour les séquences 3, 4 et 5. Un combattant de l'EI prend la radio d'un véhicule des miliciens chiites pour dialoguer avec leurs camarades.

Dans la séquence 3, l'EI filme des murs dans une caserne reprise où les milices chiites ont laissé des graffitis (Kataib al-Imam Ali et Liwa al-Taf).

Religion : à la fin de la séquence 2, on voit 3 combattants faire une prière de remerciement.

Dans la séquence 3, un combattant lit le Coran.

Nasheeds (poèmes chantés) présents dans la vidéo :

1 : ?

2 : 1’20’’-4’15’’ Fought

3 : 4’39’’-7’55’’ يظنون البلاد بلا حماة

4 : 8’50’’-10’22’’ Qasaeqat

5 : 10’28’’-13’55’’ Hayya Inghamis

6 : 14’41’’-17’40’’ Aurilladha

7 : 17’44’’-20’54’’ Kayfema Jidtum

Commentaires particuliers : c'est la 3ème vidéo de la wilayat Dijlah depuis le début de la bataille de Mossoul. Ici les séquences n'ont aucune cohérence chronologique, puisqu'on commence par les plus récentes pour passer aux plus anciennes et revenir à d'autres un peu plus récentes... la wilayat Dijlah continue d'attaquer les lignes de communication au sud de Mossoul, tenues par les miliciens chiites, adversaire davantage à sa portée. Le butin de l'assaut autour de Shirqat début janvier semble plus conséquent que ce que montrait les premières images diffusées juste après l'attaque. On note aussi la présence de tirs de missiles antichars, la katiba antiblindés est donc toujours présente (malheureusement aucun lanceur n'est visible). La wilayat Dijlah semble désormais privilégier les raids mécanisés éclairs, les attaques de VBIED et les tirs de missiles antichars pour harceler au mieux l'adversaire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire