mardi 24 janvier 2017

Mourir pour le califat 69/Entre deux Etats : tribulations et gains-Wilayat Halab

Titre : Entre deux Etats : tribulations et gains

Durée : 27 minutes 24 secondes

Lieu(x) : les combats de la séquence 6 se déroulent sur la colline Sheikh Aqil à l'ouest d'al-Bab, et à l'hôpital. Même localisation pour la séquence 7 sur le butin.

Date (sûre par recoupement ou estimée) : les combats de la séquence 4 correspondent à un reportage photo du 1er novembre, et d'autres plans à des reportages des 8 et 13 novembre. Certains combats de la séquence 6 correspondent à une vidéo Amaq du 22 décembre 2016 de même que les images du butin de la séquence 7.

Type de vidéo : c’est une vidéo de défense agressive, l’EI contre-attaque différents adversaires autour de la ville d’al-Bab.

Découpage (séquences) :

1 : 15''-1'16'', introduction.
2 : 1'16''-9'19'', références historiques, discours.
3 : 9'19''-11'49'', propagande.
4 : 11'49''-15'36'', combats contre les Kurdes
5 : 15'36''-19'08'', tirs de missiles antichars.
6 : 19'08''-23'11'', combats sur le front d'al-Bab.
7 : 23'11''-24'58'', butin.
8 : 24'58''-27’24’’, exécution d’un prisonnier.



Forces attaquées/adversaires : l’EI affronte les Kurdes des SDF, l’armée turque et ses alliés rebelles syriens.

Effectifs engagés : dans la séquence 6, un groupe de 14 combattants est visible autour d'un feu, dont un adolescent qui entonne un nasheed de l'EI. De manière générale l’infanterie engagée comprend plusieurs groupes de combat à chaque fois.



Moyens d'appui utilisés (canons, mortiers, armes artisanales...) : dans la séquence 4, un mortier artisanal et un mortier de 120 mm participent au pilonnage.




Dans la séquence 5, on peut voir des tirs de missiles antichars :

1 : deux tirs de missiles antichars simultanés contre 2 véhicules voisins (un Kornet et un HJ-8?), dont au moins un véhicule blindé (touchés).




2 : un tir de missile antichar contre un camion (communication) (touché).

3 : un tir de missile antichar contre un char Leopard 2A4 turc (touché).

4 : un tir de missile antichar contre un véhicule (?) (touché).

5 : un tir de missile antichar contre un véhicule (?) (touché)

6 : un tir de missile antichar contre un char Leopard 2A4 turc (sans doute Metis-M) (touché).



7 : un tir de missile antichar contre un véhicule blindé ACV-15 AACP (touché).



8 : un tir de missile antichar contre une automitrailleuse ZPT (touchée).

Véhicules utilisés (chars, véhicules blindés, technicals...) : dans la séquence 4, l'EI utilise un canon sans recul M40 de 106 monté sur Land Cruiser, un camion AZP S-60 de 57 mm monté sur camion, un char T-55. On voit plus loin un Land Cruiser avec ZU-23 et un Hilux avec KPV. Il y a aussi un autre Hilux avec KPV.









Dans la séquence 6, l'EI déploie un char T-72, un char T-55, un BMP-1. Un KPV sur Hilux ouvre le feu, ainsi que 2 autres KPV sur technicals. L'EI déploie aussi un Land Cruiser avec tourelle de BMP-1 à l'arrière (numéro 232), comme celui vu à Deir-ez-Zor ; il évoque aussi un F350 avec même tourelle vu dans la dernière vidéo al-Jazirah en Irak (ouest de Mossoul).












Kamikazes (identité) :

1 : Abu Abd Al Rahman Al Shami (Syrien).

2 : Abu Asma Al Shami (Syrien).

3 : Abu Maha Al Iraqi (Irakien), vise des véhicules à l'ouest d'al-Bab.

Véhicules kamikazes (types, impact) :

1 : Abu Abd Al Rahman Al Shami conduit un camion ou bulldozer blindé, et se jette sur une concentration de 13 pick-up et d'une AZT des rebelles syriens probablement.

2 : BMP-1 détourellé. Se jette sur une position entourée de levées de terre ; une mitrailleuse lourde tire sur le BMP-1, sans pouvoir rien faire pour l'arrêter.



3 : Abu Asma Al Shami conduit un pick-up avec coque de blindage et explose sur la partie ouest de l'hôpital (colline à l'ouest d'al-Bab).

Armes légères et lourdes (fusils d'assaut, mitrailleuses, RPG, etc) - groupes de combat et leurs tactiques : le groupe de combat de la séquence 4 dispose d'au moins un tireur RPG-7. Les fantassins de l'EI envoient des grenades sur les combattants kurdes. On voit aussi un tireur PK.

Dans la séquence 6, le groupe de combat de l'EI comprend un tireur sur Zastava M84 (avec AK dans le dos) et un tireur RPG-7 (avec AK dans le dos).





L'exécution de la séquence 8 se fait une avec une M249.

Destructions de véhicules adverses : dans la séquence 5, après la série de missiles antichars, on peut voir un véhicule blindé ACV-15 AACP incendié, qui a perdu sa tourelle, sans doute touché par un missile antichar. On peut voir ensuite 2 carcasses de chars Leopard 2A4 (tourelle éjectée à chaque fois) et 1 de ZPT. Il y a aussi un Otokar Cobra couché sur le flanc gauche. Sur une route, un char M-60T Sabra (numéro 264944) et un Otokar Cobra (numéro 25944?) ont été détruits. L'EI filme les obus de 120 mm du char et remorque le Cobra. Sur une colline, l'EI filme un Leopard 2A4 abandonné de même qu'un ACV-15. Au moins 2 autres carcasses de Leopard 2A4 sont visibles.


















Butin matériel : dans la séquence 7, l'EI filme un ACV-15 AIFV avec tourelle Sharpshooter capturé. On voit aussi un Leopard 2A4 capturé (numéro 532) et un bulldozer.




Morts/prisonniers/blessés adverses : dans la séquence 4, l'EI filme entre 10 et 20 corps adverses, parfois avec les mises en scène habituelles (argent ou cigarettes disposés sur le corps).

Morts/blessés de l'EI : néant.

Effets visuels/montage/techniques de propagande : la louange à Allah est suivie de la mention Islamic State et du logo de la wilayat, sous-titré en anglais.

Dans la séquence 1, on voit les hommes de l'EI dans des tranchées. A noter que le titre de la vidéo s'affiche ensuite sur un montage comprenant une image du film Kingdom of Heaven (2005).

Dans la séquence 2, l'EI montre une biographie de Mahomet par Muhamad Ibn Abd Wahab (couverture d'un livre). La séquence insiste sur les débuts de l'islam et la conquête de l'Arabie (l'EI utilise les images d'un film sans doute tourné dans le monde arabe). Il y est question d'Al Saddiq, l'ami, et d'Al Farouq, celui qui distingue entre le vrai et le faux. L'EI cite le verset 214 de la sourate de la Vache. Il insiste ensuite sur le rôle de la branche irakienne de l'organisation, avant la naissance de l'EI en 2014 : on voit des images d'un camp d'entraînement dans la province d'al-Anbar A la fin de la séquence 2, les combattants, avec leurs AK-47 dans le dos, creusent une tranchée avec des pioches.

La séquence 3 montre des blessés et morts américains (images d'archives, soldats). On voit aussi des montages avec le Colisée de Rome sur lequel fonce un char de l'EI ; l'EI montre aussi les monuments de Palmyre pour symboliser la conquête de Sham, et la grande arche de Ctésiphon pour indiquer qu'Allah a donné les clés de la Perse. L'EI compare la défense d'al-Bab à la bataille de la tranchée en 627 à Médine.

Dans la séquence 6, les combats, les VBIED et les carcasses de véhicules adverses sont en partie filmés par drone.

L'exécution de la séquence 8 (réalisée par un Syrien, Abu Othman Al Shami) semble reproduire le traitement d'un cadavre de combattant de l'EI par les rebelles : dans une vidéo de ceux-ci, on voit un rebelle mitrailler un corps et le frapper avec son AK-47, ce que fait le bourreau de l'EI avec le prisonnier.

Religion : au début de la séquence 1, on entend un discours d'Abu Bakr Al Baghdadi.

Dans la séquence 2, un combattant de l'EI, Abu Anas Al Zarqawi (Jordanien) parle longuement. On le revoit encore dans la séquence 3. Un combattant creusant la tranchée parle également, Abu Mazar al Shami (Syrien).

Dans la séquence, on entend Zarqawi. L'EI fait aussi référence à un écrit d'Ibn Tamiyya, qui lui-même fait allusion à la sourate al-Anfal (verset 49).

Nasheeds (poèmes chantés) présents dans la vidéo :

1 : ?

2 : ?

3 : 11’55’’-13’50’’ We came as Eagles

4 : 13’56’’-15’30’’ Qasaeqat

5 : 16’16’’-19’02’’ Fought


7 : 21’19’’-23’06’’ Sunnatullah

8 : 23’11’’-24’53’’ Halili Kabiri

9 : 25’52’’-27’02’’ Sirna Hubbillillah

Commentaires particuliers : L’EI a déjà consacré deux vidéos au front d’al-Bab depuis un mois. Il faut dire que l’enjeu est important et que le groupe peut montrer des succès contre l’armée turque et ses alliés rebelles syriens. Parmi les combattants, on peut voir un adolescent, qui entonne un nasheed : il faut observer que les dernières vidéos de l’EI (à Mossoul, mais pas seulement) montrent de plus en plus d’adolescents parmi les combattants. Comme la première vidéo, celle-ci met l’accent sur les tirs de missiles antichars (presque 10) avec une première : deux tirs de missiles antichars simultanés. Les matériels vus dans la première vidéo et que l’on peut deviner dans celle-ci laissent penser à la présence d’une « katiba antichars »  dénommée ainsi par l'EI et vu en action pour la défense au sud de Mossoul à l’été 2016. Si celle d’Irak n’a pas migré vers la Syrie, cela veut dire que l’EI a constitué au moins 2 katibas antichars mobiles équipées d’une gamme variée de lanceurs (Konkurs/Fagot, TOW, Kornet, Metis-M). Ici encore, l’EI déploie, par mauvais temps, au moins un char T-55, un char T-72 et un BMP-1. Le Land Cruiser avec tourelle de BMP-1 montée à l’arrière est identique à celui vu sur le front de Deir-es-Zor en septembre dernier ; un autre véhicule similaire a été vu en décembre en action à l’ouest de Mossoul (tourelle sur F350). Cela signifie que l’EI standardise probablement la fabrication de véhicules improvisés. L’armée turque et les rebelles n’ont pas encore trouvé de contre-mesures efficaces contre les VBIED (l’EI emploie ici au moins un BMP-1 détourellé mieux protégé contre les tirs, à dessein sans doute). Le nombre de chars et véhicules blindés turcs détruits est important, et l’EI s’empare même de quelques véhicules.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire