mercredi 28 septembre 2016

Tactiques militaires de l'EI-Synthèse 9

La synthèse n°9 récapitule les vidéos 41, 42, 43, 44 et 45 de propagande militaire de l'EI étudiées avec le questionnaire. Cet échantillon marque sans doute un tournant dans la production de vidéos militaires de l'EI.

Ce n'est pas tant la question du lieu qui est importante ici : en effet, on repasse à 4 vidéos irakiennes pour 1 syrienne. En Irak, nous avons les wilayats Ninive, Salahuddine, al-Furat et Shamal Bagdad, pour la wilayat al-Barakah en Syrie. Les opérations se déroulent respectivement, pour celles où les lieux sont identifiables, au nord de Samarra, près et dans Hasakah, près d'al-Rutbah et au nord de Bagdad, près d'al-Tarmiyah notamment.

lundi 26 septembre 2016

Mourir pour le califat 45/L'enfer des apostats-Wilayat Shamal Bagdad

Merci à https://twitter.com/green_lemonnn

Titre : L'enfer des apostats.

Durée : 27 minutes 41 secondes.

Lieu(x) : dans la séquence 2, les prisonniers exécutés en masse auraient été capturés sur l'île Al Nabayi. Les deux premiers tirs de snipers ont lieu à al-Mushahida, juste au nord de Bagdad. L'unique VBIED de la vidéo se jette sur une position de la police à al-Tarmiyah, dans le même secteur. C'est également là qu'un hélicoptère de l'aviation irakienne est abattu, d'après les bandeaux.

Date (sûre par recoupement ou estimée) : dans la séquence 2, l'EI incruste le communiqué d'une attaque à Balad le 6 juillet. Le seul VBIED qui explose est en fait ancien : l'attaque a eu lieu en mai 2015. La première attaque à l'IED est également une image d'archive (octobre 2015).

Type de vidéo : c'est une vidéo de guérilla, l'EI utilise des IED, des snipers, monte des embuscades, procède à des exécutions notamment de nuit.

Découpage (séquences) :

1 : 11' – 2'37'', images d'archives.
2 : 2'37'' – 27'41'', le reste de la vidéo, avec brève image de séparation (effet visuel de flammes associé au titre).

lundi 19 septembre 2016

Mourir pour le califat 44/Les terrifiants détonateurs-Wilayat al-Furat

Merci à https://twitter.com/green_lemonnn

Titre : Les terrifiants détonateurs

Durée : 24 minutes 3 secondes.

Lieu(x) : l'assaut de la séquence 3 a lieu au nord d'al-Rutbah, de même que l'attaque de VBIED de la séquence 4. Cellle de la séquence 5 a lieu à l'ouest d'al-Rutbah.

Date (sûre par recoupement ou estimée) : la séquence 4 est datée par la vidéo elle-même du 31 juillet 2016.

Type de vidéo : c'est une vidéo montrant des raids motorisés/mécanisés mobiles (avec souvent les mêmes véhicules), mâtinée d'images d'archives et de propagande.

Découpage (séquences) :

1: 17'' – 2'10'', introduction, images d'archives, décompte des morts sur un siècle.
2 : 2'10'' – 5'43'', images d'archives.
3 : 5'43'' – 9'58'', assaut sur une position de l'armée au nord d'al-Rutbah.
4 : 9'58'' – 15'56'', assaut sur une position de la police fédérale au nord d'al-Rutbah.
5 : 15'56'' – 20'16'', assaut sur une position de la police fédérale à l'ouest d'al-Rutbah.
6 : 20'16'' – 24'3'', assaut sur une position de la police fédérale.

mardi 13 septembre 2016

Mourir pour le califat 43/La gloire du djihad-Wilayat al-Barakah


Merci à https://twitter.com/green_lemonnn et https://twitter.com/MathieuMorant


Titre : La gloire du djihad

Durée : 26 minutes 25 secondes.

Lieu(x) : l'EI, dans la séquence 3, attaque l'ancienne prison al-Adath et la station électrique située à quelques kilomètres au sud d'al-Hasakah. Dans la séquence 4, il est à l'attaque de la ville de Barakah (Hasakah). Les combats de la séquence 5 ont lieu dans le quartier d'al-Nashwa, au sud-ouest de la ville et dans les quartiers sud-est.

Date (sûre par recoupement ou estimée) : la séquence 3 donne elle-même la date de l'opération montrée : nous sommes en mai 2015, au moment où l'EI s'approche de la ville d'al-Hasakah par le sud. La séquence 4 donne aussi la date : juin 2015. Ce sont donc des opérations datant d'un an et demi qui sont montrées dans cette vidéo.

Type de vidéo : c'est une vidéo de propagande, montrant des images d'archives, où l'EI est à l'offensive notamment en milieu urbain.

Découpage (séquences) :

1 : 9''- 48'', introduction.
2 : 48'' – 6'50'', histoire et archives.
3 : 6'50'' – 13'28'', assaut sur la centrale électrique et la prison.
4 : 13'28'' – 17'40'', combats à Hasakah.
5 : 17'40'' – 26'25'', combats à Hasakah.

samedi 10 septembre 2016

Mohajer (1989) d'Ebrahim Hatamikia

Pendant la guerre Iran-Irak, dans une région de marécages non loin de la ville de Dehloran (dont il est question à une reprise dans le film), probablement dans les dernières années du conflit (1987-1988). Une équipe iranienne pilotant un drone Mohajer parvient, non sans mal, à abattre une tour d'observation irakienne dans les marécages qui bloquait la route aux assauts iraniens. L'équipe est dirigée par Assad, passionné par le vol des drones. Son camarade Mahmud est plus sceptique quant aux ordres donnés par le commandement et les objectifs de la mission. Pour la prochaine mission, l'équipe d'Assad doit opérer en 3 groupes pour piloter le drone encore plus loin derrière les lignes ennemies. Assad dirige le 3ème groupe qui s'installe derrière les lignes irakiennes pour assurer le vol final du drone. Mais tout capote quand l'équipe se retrouve isolée derrière les lignes ennemies...





Mohajer est un film d'Ebrahim Hatamikia, qui a commencé sa carrière dans les années 1980 avec des films et documentaires traitant de la guerre Iran-Irak : ses réalisations sur le sujet sont souvent considérées comme les meilleures du cinéma iranien. Il faut dire qu'il a servi dans les Pasdarans pendant le conflit pour tourner des documentaires et qu'il a été profondément marqué par ce qu'il a vu. Mohajer est produit par le  Centre de l'Art et de la Pensée islamique, une organisation semi-officielle et semi-privée qui finance beaucoup de films de guerre pendant le conflit avec l'Irak.






Tout le film tourne autour de l'utilisation par Iraniens des drones Mohajer-1. Cette famille de drones est développée pendant la guerre Iran-Irak à des fins de reconnaissance des lignes adverses, comme on peut le voir dans le film. Par ailleurs, les Iraniens équipent leurs Mohajer-1 de 6 roquettes de RPG-7, 3 sous chaque aile, pour des frappes sur des objectifs de valeur, ce que l'on constate également dans le film. On est alors aux débuts de l'armement des drones, ce qui souligne l'importance non négligeable de ce conflit, à beaucoup de points de vue, d'ailleurs.





Hatamikia, dans le scénario, oppose le personnage d'Assad, neveu du chef de l'unité de drones, passionné et absorbé par sa tâche, à son camarade Mahmud, plus hésitant, mais qui fera tout pour sauver son ami coincé derrière les lignes ennemies. La guerre est donc questionnée, mais c'est la figure d'Assad, modèle de dévotion à la patrie, qui est mise en avant. Le film vaut surtout pour l'emploi des drones iraniens, guidés à vue, télécommandés, et dont la faible portée oblige à établir des groupes-relais pour piloter le drone le plus loin possible. On comprend instantanément l'utilité des drones sur le terrain marécageux, accessible seulement aux petits navires et aux plongeurs, ce qui rend toute reconnaissance humaine périlleuse. L'importance de l'artillerie dans le conflit est également bien mise en avant : le film fourmille de détails montrant que le réalisateur a pris part au conflit et en resté marqué. Un film à voir, assurément.




dimanche 4 septembre 2016

Mourir pour le califat 42/La flamme du sacrifice (2)-Wilayat Salahuddine

Titre : La flamme du sacrifice (2).

Durée : 11 minutes 59 secondes.

Lieu(x) : les combats de la séquence 3 contre les postes de la police ont lieu à Al-Jalam, à 10 km au nord-est de Samarra.

Date (sûre par recoupement ou estimée) : Abu Bakr al-Iraqi est déjà vu mort dans une vidéo de la wilayat Salahuddine de décembre 2015 (il est même probable que les images soient plus anciennes). Dans cette vidéo, une séquence montre probablement des images de la fin 2012 après une évasion dans la prison de Tikrit. En résumé, cette vidéo est constituée d'images d'archives, parfois anciennes.

Type de vidéo : une vidéo de propagande faisant appel à des images d'archives.

Découpage (séquences) :

1 : 13'' – 39'', introduction.
2 : 39'' – 6'28'', images d'archives.
3 : 6'28''- 11'59 » », combats et mort d'Abu Bakr al-Iraqi.

Forces attaquées/adversaires : la police fédérale irakienne est attaquée dans la séquence 3. 2 de ses véhicules sont visibles au loin.