jeudi 24 septembre 2015

La victoire et la conquête imminente viennent de Dieu, épisode 2 – Wilayat al-Khayr

L'Etat Islamique vient de publier une vidéo sur ses opérations récentes dans la province de Deir es-Zor, à l'est de la Syrie, au début du mois de septembre. Le front de Deir es-Zor a pendant longtemps été assez négligé, avant de connaître un regain d'intérêt depuis l'avènement de l'Etat Islamique en juin 2014 et sa poussée contre le régime syrien.

L'Etat Islamique a en effet chassé les autres rebelles (en particulier le front al-Nosra, qui y était bien implanté) de la ville de Deir es-Zor, et plus globalement de la province du même nom, dès le mois de juillet 2014, capitalisant sur ses succès en Irak. Pour la première fois dans la ville, l'EI et le régime syrien, qui jusque là s'étaient ignorés pour des raisons purement stratégiques, se retrouvent seuls face à face. Le régime cherche à conserver au moins le contrôle de l'aéroport militaire, au sud-est de la ville, qui reste sa seule base dans l'est du pays passé sous contrôle de l'EI. En outre, il s'accroche à Deir es-Zor qui est une capitale provinciale, et donc chargé d'un poids symbolique important. C'est pourquoi le régime y expédie dès septembre 2014 la 104ème brigade de la Garde Républicaine, unité d'élite, pour renforcer la défense de l'aéroport. Les différentes offensives de l'Etat Islamique depuis l'été 2014 n'ont pas réussi à emporter la place, notamment en raison du rôle de l'aviation du régime, qui peut intervenir à loisir contre les combattants de l'EI1. Devant alimenter plusieurs fronts simultanés en Syrie et en Irak, l'EI n'a manifestement pas pu engager des moyens suffisants pour mener un assaut massif de l'aéroport militaire de Deir es-Zor, principale position du régime.


samedi 19 septembre 2015

L'Etat Islamique : Baiji, le château de la fermeté-Wilayat de Salahuddine

Merci à M. Morant, A. Delalande et https://twitter.com/green_lemonnn?lang=fr pour leur aide sur le décryptage de la vidéo.

L'Etat Islamique consacre, au mois de septembre 2015, une longue vidéo à ses opérations de combat dans la ville irakienne de Baiji. Cette ville d'un peu plus de 200 000 habitants est située à 200 km au nord de Bagdad, sur la route de Mossoul. Baiji est un centre industriel important, connu pour sa grande raffinerie et sa centrale électrique. En outre, c'est un carrefour ferroviaire en Irak. En juin 2014, l'Etat Islamique s'empare de la ville de Baiji mais l'armée irakienne parvient à se maintenir dans la raffinerie.

vendredi 18 septembre 2015

L'Etat Islamique : les progrès de la bataille sur les théâtres d'Alas et d'Ajil-Wilayat de Kirkouk


Encore une courte vidéo de l'Etat Islamique (moins de 7 minutes) qui relate des opérations dans la province de Kirkouk, en Irak. Là encore, aucun élément plus précis ne permet de localiser plus précisément les scènes montrées. Pas de bande annonce cette fois-ci : la vidéo montre immédiatement les objectifs visés, plusieurs groupes de bâtiments occupés par les forces ennemies.

L'attaque commence par un tir de missile antichar (9M133 Kornet). Le tir vise un rassemblement de soldats adverses autour de plusieurs véhicules, une dizaine au moins, que l'on peut voir se mettre à couvert après l'impact. Alors que l'EI continue de matraquer la position (où flotte plusieurs drapeaux, dont un irakien) avec d'autres projectiles, un Humvee avec le fanion irakien se replie. Le groupe d'assaut de l'EI se rapproche alors du poste visé. Un tireur à la M-16 dispose d'une poignée fixée sous l'arme pour appuyer son tir. On remarque le même dispositif sur un autre fantassin armé d'une AK-47. Les combattants de l'EI tirent avec leurs armes légères sur des véhicules (dont plusieurs Humvees) abrités derrière des levées de terre. Le groupe d'assaut comprend également une mitrailleuse PK et un tireur RPG-7 qui finit par tirer une roquette. On peut voir au moins 2 têtes de soldats derrière les sacs de sable visés par l'EI, dont l'un essaie en vain de tirer à la mitrailleuse. Un Su-25 Frogfoot irakien intervient dans la bataille. On voit ensuite les combattants de l'EI au pied des levées de terre, et un de leurs adversaires sérieusement blessé, au sol. Mais l'assaut s'arrête brutalement là. On ne connaît pas le résultat final de cette petite action...

Tir de missile antichar Kornet.

Le missile file vers la cible...

 Et explose. Une dizaine d'hommes se met à couvert.


Un Humvee à fanion se replie (au centre).


M-16 avec poignée d'appui à l'avant.


AK-47 avec poignée d'appui.









Tir de RPG-7

Le groupe comprend un tireur SVD Dragunov (l'homme le plus à droite)


Des Humvees derrière des levées de terre sont visés.


Un Su-25 Frogfoot irakien intervient.


Les combattants de l'EI sont sous les levées de terre.

Un adversaire sérieusement blessé.


La vidéo met ensuite en valeur les snipers de l'Etat Islamique. Les premiers opèrent avec un bricolage : un énorme canon de 23 mm avec lunette de visée et énorme frein de bouche sur trépied. Le premier tireur est accompagné un camarade armé d'un SVD Dragunov. Il vise une position où flotte le drapeau irakien. Le deuxième tireur vise un Humvee dont seul un morceau supérieur dépasse de la tranchée adverse. Son camarade est armé d'un vieux fusil Mosin Nagant 1891/12 ou d'une carabine M1944, le premier existant en version sniper (ici il n' y a pas de lunette de visée). Le troisième tireur est équipé d'un SVD Dragunov et d'une tenue de camouflage : il abat un soldat en faction devant des sacs de sable et un drapeau, celui d'une milice chiite née de la mobilisation « populaire » de juin 2014, Saraya Ansar al-Aqeeda, et qui opère effectivement au nord de Bagdad et dans la province de Salahuddine. D'autres tirs avec le bricolage de fusil de sniping lourd de 23 mm sont encore montrés. La vidéo se termine sur le drapeau de l'EI flottant au vent.

Fusil de sniping lourd bricolé : canon de 23 mm avec lunette de visée et frein de bouche, sur trépied. Ce serait en fait un tube de Shilka, à l'imitation de ce qu'avaient déjà fait les rebelles syriens (exemplaire capturé peut-être, d'ailleurs). Derrière, l'observateur a un SVD Dragunov.


Cet autre observateur à l'arrière-plan a lui un Mosin Nagant 1891/1912 ou M1944 sans lunette de visée.





Autre tireur d'élite camouflé de l'EI avec un SVD Dragunov. On remarque à droite les chargeurs et la douille vide.

Ce tireur d'élite de l'EI abat un soldat qui est probablement un milicien chiite de Saraya Ansar al-Aqeeda, dont on peut voir le drapeau à sa droite, une milice chiite née après le mouvement de mobilisation de juin 2014.





Au vu de ce qui est montré, de petites actions de harcèlement/guérilla sans aucun matériel lourd (à part le Kornet), et l'insistance mise sur les snipers, on peut supposer que l'Etat Islamique n'est pas en position de force dans le secteur.

jeudi 17 septembre 2015

L'Etat Islamique : Tuez-les, puisqu'ils sont polythéistes-Wilayat d'al-Janub

L'Etat Islamique a publié en septembre cette courte vidéo (moins de 6 minutes) de ses opérations dans le wilayat d'al-Janub, une division territoriale qui correspond pour l'EI au sud de l'Irak. Malheureusement la vidéo ne permet de localiser plus précisément l'opération visible.

La bande annonce est ici réduite à sa plus simple expression, au vu de la taille de la vidéo, moins de 20 secondes. Ici, l'EI indique dans sa vidéo, en anglais, les objectifs : « Target 1 Barrack », avec non loin un Humvee (marqué « Hummer ») armé d'une mitrailleuse DSHK de 12,7 mm. Un groupe d'assaut avec des fantassins équipés d'AK-47, de M-16 et d'au moins 1 RPG-7 progresse à travers champs. Le groupe d'assaut est appuyé par une pièce de 14,5 mm KPV sur trépied abrité derrière un muret et par une mitrailleuse DSHK de 12,7 mm installée également sur affût et qui semble être sur un petit balcon. Plusieurs mitrailleuses PK sont aussi engagées pour tirer sur le poste. On peut voir une mitrailleuse DSHK et un canon de 14,5 KPV dans une autre position (ce dernier dans un bunker protégé par des sacs de sable), mais il s'agit probablement des mêmes armes qui ont été déplacées. Les tirs des armes lourdes semblent se concentrer sur le Humvee désigné comme cible au début de la vidéo. En plus d'un mortier léger, le groupe d'assaut de l'EI dispose de 3 tireurs RPG-7 armés de munitions antipersonnel OG-7V dont un opère depuis la position derrière le muret du canon de 14,5 mm KPV. Le groupe d'assaut, avec des fantassins armés d'AK-47 ou de M-16, monte à l'attaque du poste. Il est soutenu par le tir de 3 mitrailleuses PK.

Target 1 : Barrack, l'EI désigne en anglais la cible.

A droite : "Vehicle : Hummer".


Avec le drapeau, le groupe d'assaut avance à travers champs.

Tireur RPG-7.

Un KPV de 14,5 mm appuie l'attaque, derrière un muret.

Une DSHK 12,7 mm est également en position.


Plusieurs PK sont aussi de la partie.

Une DSHK sur affût, peut-être la même déplacée.

Le Humvee semble particulièrement visé.

Un KPV, peut-être le même déplacé, probablement un autre toutefois.


Tireur RPG-7 avec munition antipersonnel OG-7V.

2ème tireur, même munition.

3ème tireur, même munition, près du KPV.



Le groupe d'assaut passe à l'attaque.

Toujours l'appui des PK.


AK-47 en couverture.




La vidéo se déplace à l'intérieur du poste, qui a été pris. On peut voir le Humvee du début de la vidéo, toujours marqué en anglais « Hummer », ainsi qu'un autre, visiblement de prise aussi, armé d'un DSHK de 12,7 mm immédiatement utilisée par les combattants de l'EI. Ce Humvee porte sur son bouclier l'inscription en anglais « Scurvy D » et un insigne à tête de mort avec sabres croisés en dessous. Le véhicule a été marqué du logo de l'EI sur la portière avant gauche entre deux prises de vue de la vidéo. Le mortier léger tire également, à courte distance visiblement, depuis l'intérieur du poste. A ce moment de la vidéo, on peut entendre le calife al-Baghdadi dans un de ses discours (son image apparaît d'ailleurs en surimpression). On peut voir 4 corps de soldats irakiens (dont plusieurs marqués de la mention en anglais « Apostate », comme les objectifs désignés de cette façon au début de la vidéo), dont l'un porte le rang de major sur son uniforme. La vidéo s'attarde enfin sur le symbole de l'EI plaqué sur la portière du Humvee de prise, preuve sans doute qu'il a tout juste été posé. Celui-ci arbore maintenant le drapeau de l'EI. Comme de coutume, les combattants arrachent les drapeaux de leurs adversaires déployés à l'intérieur des bâtiments.

Un Humvee à DSHK de 12,7 capturé. L'EI va apposer son logo sur la portière avant gauche, celle qui est ouverte.

Le Humvee ciblé au début de la vidéo.



Sur le Humvee capturé, sur le bouclier de la DSHK, l'inscription "Scurvy D" en anglais (scorbut) et un insigne avec tête de mort et sabres croisés en dessous.

Le mortier léger visible à côté du tireur RPG-7 en action depuis l'intérieur du poste capturé.

Baghdadi, le calife, énonce un de ses discours.

Un corps de soldat irakien ; on lit "Apostate" autour du carré sur la tête.

Ce corps également marqué de l'inscription "Apostate".


Emblème de major sur un des corps.



Les drapeaux installés par les soldats irakiens sont arrachés.



Encore une fois, on est face à une opération de faible ampleur, qui mobilise peu de moyens, cible un objectif limité (un baraquement et un véhicule ennemis) pour un butin modeste (2 Humvees).