mercredi 31 août 2011

Commando en Corée (A Hill in Korea), 1956, de Julian Aymes

1951 : pendant la guerre de Corée, une patrouille britannique d'une dizaine d'hommes a pour mission de repérer le terrain autour d'un village isolé. Bientôt, la patrouille se retrouve encerclée au milieu des troupes chinoises et obligée de se réfugier dans un temple bouddhiste sur une colline surplombant le village...

Voici un vieux film de guerre sur une guerre méconnue qui a pourtant suscité un grand nombre de productions dans les années 50 et 60 : la guerre de Corée. Le repli d'une unité isolée dans un temple fait furieusement penser au film américain de Samuel Fuller, The Steel Helmet (1951), mais la comparaison s'arrête là. A Hill in Korea présente en effet le parcours de soldats britanniques (en majorité des appelés), ce qui est assez rare dans la production cinématographique liée à ce conflit (c'est d'ailleurs le premier grand film consacré au sujet). On y retrouve une pléthore d'acteurs déjà connus ou qui le seront bientôt : Michael Caine, par exemple, qui a lui même fait la guerre de Corée ; George Baker ; Stanley Baker (un habitué des rôles de militaires) ; Stephen Boyd (futur Messala dans le Ben-Hur de Wyler en 1959) ; ou Robert Shaw.  A noter qu'une scène du film présente un tir fratricide (des avions américains bombardent par erreur des soldats britanniques). Les Chinois sont, dans l'une des scènes, appuyés par un char britannique (un Cromwell ?).

Rentrée du blog

Rentrée d'Historicoblog (3), après des vacances d'été bien calmes, mises à profit pour récupérer de l'année scolaire 2010-2011, tout en travaillant la suivante, en voyageant et en lisant bien sûr (sans compter d'autres démarches plus ou moins professionnelles).

Ainsi votre serviteur commencera bientôt une chronique d'histoire militaire sur le blog de l'Alliance Géostratégique, dont le titre et le rythme restent encore à définir (pour le titre, vous pouvez participer au sondage mis en ligne aujourd'hui ; si vous avez d'autres idées de titres, laissez des commentaires sur ce billet). Les fiches de lecture et les commentaires de films suivront. Les articles plus conséquents seront peut-être plus rares, étant donné l'apparition de cette chronique et d'autres tâches qui vont plus ou moins avec, sans parler de l'activité professionnelle... à bientôt donc !

mercredi 17 août 2011

Centurion (2010) de Neil Marshall, et le mythe de la IXème légion

117 ap. J.-C. : les Romains, installés en Grande-Bretagne depuis la conquête de l'empereur Claude, luttent pied à pied contre les Pictes dans les Highlands. Le roi des Pictes, Gorlacon, mène une guérilla et élimine un par un les avant-postes romains. Le centurion Quintus Dias est le seul survivant de son unité décimée dans l'une des ces attaques : il est capturé par Vortix. Pendant ce temps, Agricola, le gouverneur romain de la province, cherche à se concilier l'administration centrale pour pouvoir retourner à Rome. Il dépêche la IXème légion du général Titus Flavius Virilus, pour éradiquer la menace des Pictes. Pour aider le général, Agricola lui adjoint un éclaireur brigante, une femme muette nommée Etain...

Centurion n'est qu'un ultime avatar des nombreuses fictions, littéraires ou cinématographiques, s'inspirant d'un événement historique mystérieux : la destruction de la IXème légion romaine, la Legio IX (ou VIIII) Hispana. Cette "légion espagnole" était l'une des plus anciennes et des plus respectées des légions de l'armée romaine au début du IIème siècle ap. J.-C. Elle disparaît complètement des sources vers 108-109 ap. J.-C. : la théorie souvent reprise est que ses 4000 hommes auraient été massacrés lors d'une expédition contre les Pictes, en Ecosse actuelle.









Blog au repos...

Le blog est quelque peu endormi depuis plus d'un mois, votre serviteur profitant quelque peu de ses vacances et commençant déjà à préparer la rentrée scolaire prochaine...

Néanmoins j'ai bien observé les résultats du sondage sur les fiches de lecture : certaines continueront de fonctionner sur l'ancien modèle (pour les ouvrages que je ne juge pas fondamentaux) et d'autres seront inspirés de la tendance qui s'est dégagée (principaux éléments, synthèse).

Le blog sera encore inactif entre le 18 et le 25 août. A la reprise, des fiches de lecture, des commentaires de films ou autres et des articles sur l'actualité ou l'histoire militaire.